Zoom sur le parquet

parquet

À l’instar de la moquette et du carrelage, le parquet fait partie des revêtements que vous pouvez choisir pour embellir les sols des différentes pièces de votre maison. Doux, chaleureux et élégant, il constitue un vrai plus pour votre décoration d’intérieur.

Prisé pour son effet naturel remarquable, son intérêt réside également dans sa disponibilité en une variété de formats. Il convient ainsi aux budgets, aux exigences et aux goûts de chacun. Cet article répond à vos questionnements sur les parquets.

Qu’est-ce que le parquet ?

Le parquet désigne un revêtement de sol constitué d’un assemblage de bois. Il s’agit d’un système de plancher en bois comprenant une couche supérieure en bois massif épaisse de 2,5 mm au moins. Selon la norme NF EN 13 – 756, le respect d’une épaisseur de la couche d’usure est nécessaire pour garantir la possibilité de rénover ce type d’ornement en cas de besoin. Du point de vue de la réglementation, des parquets avec telles dimensions sont plus intéressants en termes de pérennité. Certaines versions peuvent par ailleurs inclure ou pas, une ou des couches supplémentaires.

D’une manière générale, on distingue deux principaux types de parquets. Vous retrouverez ainsi dans le commerce les parquets contrecollés très appréciés pour leurs multiples avantages. S’ils séduisent par leur simplicité et possibilité de pose sur une variété de supports, leur succès auprès des consommateurs repose aussi sur un bon rapport qualité-prix. En dépit d’une jolie esthétique, rehaussée par ce charme naturel qu’apporte le bois, ils sont moins onéreux que les parquets massifs. Pour ce qui est des éléments qui les composent, les versions de cette catégorie comportent pour la plupart 3 couches.

On peut notamment citer le panneau de fibres de bois, la couche de contre-balancement en résineux et la couche d’usure connue également sous l’appellation de parement. Chacun de ces composants joue un rôle bien précis. Ainsi, la couche de contre-balancement permet à l’ensemble d’être plus stable, tandis que le panneau de fibres de bois sert de support au parement. Avec un support en contreplaqué qui assure une excellente absorption des variations, les parquets contrecollés offrent une meilleure stabilité de pose.

Il est en outre possible d’investir dans des parquets massifs qui admettent une pose clouée ou collée. Constitués d’une essence unique de bois, ils se caractérisent par leur authenticité et leur robustesse. Ils se composent de lames d’une élégance naturelle impressionnante et d’une épaisseur variant de 10 à 35 mm, particulièrement durables.

Dans cette famille, certains ornements offrent une durée de vie plus de 100 ans lorsqu’ils bénéficient d’un entretien approprié et régulier. Les versions avec des lames dont l’épaisseur est de 14 mm au minimum sont les plus résistants, et donc les plus durables. Les parquets massifs se caractérisent également par des planches de différentes dimensions.

Ces éléments ont généralement une longueur comprise entre 30 cm et 6 m et une largeur de 5 à 20 cm. Ils séduisent en outre par leurs multiples possibilités qu’ils offrent en termes de finition. Du parquet massif ciré au vitrifié en passant l’huilé et le brut, le choix reste assez large pour que chacun puisse trouver ce qui lui convient.

Quels sont ses avantages ?

Le parquet est un revêtement de sol qui possède de nombreux atouts. C’est un matériau très apprécié pour son confort aussi bien en saison estivale qu’hivernale. En plus d’un contact à la fois chaleureux et agréable, il se distingue par sa facilité d’entretien.

En règle générale, un aspirateur suffit à le nettoyer afin de conserver son éclat d’origine. S’il est vitrifié, il s’entretient en toute simplicité à l’aide d’un linge humide. Réalisé à partir d’essences de bois à la fois anallergiques et naturelles, il permet de créer une ambiance chaleureuse et accueillante dans les différentes pièces de la maison. Ce type de revêtement en bois est le choix idéal pour assainir vos lieux de vie tout en les embellissant.

Les différents parquets du marché rencontrent aussi un franc succès auprès des consommateurs grâce à leur qualité esthétique indiscutable. Indémodable, c’est un revêtement disponible dans un vaste éventail d’essences. Il peut parfaitement s’adapter au style contemporain, exotique, traditionnel ou moderne. L’élégance de cet ornement s’exprime par sa finition très soignée et sa variété de motifs, de dimensions ou encore de couleurs.

L’intérêt de ce type de matériau d’habillage du sol réside en outre dans sa longévité. Vous pouvez profiter de votre investissement sur une durée comprise entre 20 et 70 ans, voire plus.

Pour qu’il retrouve son éclat originel, vous avez le choix entre un traitement comme le décapage, le polissage, le lustrage ou encore le ponçage. Avec la possibilité de procéder à un changement des lames détériorées, on peut dire qu’il se déprécie très peu. Une rénovation totale de la pièce n’est pas nécessaire en cas de souci sur une lame.

Les parquets sont des revêtements qui séduisent enfin par leur qualité acoustique et isolante indéniable. Le bois est connu pour être un excellent isolant, qui est en plus capable de contribuer à l’équilibre hygrométrique des pièces d’un logement. C’est pour cette raison que cet ornement est un choix à privilégier pour une habitation équilibrée et saine.

Comment l’entretenir et le rénover ?

Pour conserver leur beauté sur une longue durée, les parquets sont des revêtements de sol qui nécessitent un entretien régulier.

Les différentes méthodes pour faire briller ce matériau dépendent de plusieurs critères tels que les finitions, par exemple. Ainsi, le vinaigre blanc est recommandé pour les parquets vitrifiés alors que l’huile de lin fera l’affaire pour les parquets cirés. Pour les modèles en bois massif, vous avez également le choix entre plusieurs produits : l’eau de cuisson de pommes de terre et le savon noir. Pour l’élimination des rayures, il faut recourir au brou de noix après l’usage de la chaleur.

Il existe par ailleurs des produits et des techniques de nettoyage spécifiques pour chaque type de tache. Ainsi, le vinaigre blanc est efficace pour vous débarrasser des taches de peinture ou de bougie, tandis que vous pouvez respectivement utiliser la terre de Sommières, un linge en coton imbibé d’alcool et une éponge trempée dans une solution de savon noir pour les taches de gras, les taches d’encre et les taches de café et de vin.

Pour rénover votre parquet et lui donner une seconde jeunesse, vous pouvez le polir, le décaper, le lustrer ou encore le poncer à l’aide d’un outillage approprié. Qu’il s’agisse d’embellir ou de protéger ce revêtement, il est préférable de faire appel à un professionnel de la rénovation maîtrisant les processus de décapage ou de ponçage de parquet. Si cela vous intéresse, rendez-vous sur entretien06.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *