Je dois poncer mon sol en marbre, comment m’y prendre ?

poncage marbre nice

Le marbre séduit par sa beauté. Cette matière naturelle, incomparable roche calcaire, donne à nos intérieurs toute son authenticité et son raffinement. Elle offre un aspect magnifique pour les yeux, et une surface très agréable au toucher.

En extérieur, les qualités de robustesse et de résistance aux températures extrêmes du marbre sont particulièrement appréciées. Mais c’est inévitable, avec le temps et les passages, l’aspect d’un sol en marbre s’altère. De nature particulièrement poreuse, il peut finir par être marqué par diverses tâches, qu’un simple nettoyage n’enlève plus. Parfois même, un sol en marbre peut se fissurer par endroits. Parce qu’il est devenu terne, rugueux, fissuré, tâché, il est devenu nécessaire de poncer ce revêtement, pour lui redonner son bel aspect d’antan. Ainsi, il retrouvera l’éclat brillant des premiers jours et pourra résister encore aux années à venir.

Comment faire poncer son sol en marbre ?

Le ponçage du marbre est une véritable rénovation, qui se fait en plusieurs étapes. Il faut d’abord soigneusement nettoyer la surface de la pierre. Pour le nettoyage, les ustensiles utilisés sont un chiffon doux et une serpillière imbibée d’eau, et des produits tels que de la terre de Sommières, du savon noir, du bicarbonate ou de l’eau oxygénée sont utilisés comme produits détachants. Ils nettoieront sans altérer la surface. Il faut toujours utiliser un chiffon pour retirer les excès de produit et obtenir une surface nette et propre, prête pour l’étape suivante

Une fois que la surface du marbre est bien sèche, il faut ensuite, selon les cas, décaper le marbre tâché et/ou remplir les fissures du marbre. Ces-dernières sont comblées avec une résine ou une pâte à joint spécifique, et les joints altérés par le temps sont également repris.
Ensuite, il est possible de procéder au ponçage, avec une ponceuse de grand diamètre. Cette opération doit être effectuée délicatement, pour ne pas altérer la surface en ajoutant des rayures. Les grains d’abrasif utilisés seront de plus en plus fins, jusqu’à obtenir un marbre rénové et lisse, comme au premier jour. Pour le ponçage des angles et des marches d’escalier, il est nécessaire d’utiliser du matériel spécifique : les bons professionnels disposent d’une meuleuse-ponceuse équipée de disques abrasifs et capable d’atteindre ces zones difficiles d’accès.

A la fin, un lustrage apportera le brillant final. Il va s’agir de brosser la surface du marbre grâce à une meule rotative. Le polissage n’est pas toujours nécessaire : il n’y sera procédé que dans le cadre d’une rénovation du sol en marbre, non pas pour un simple entretien de la surface. Le polissage permet d’obtenir, selon les souhaits esthétiques du propriétaire des lieux, un rendu mat ou brillant.

Divers traitements de protection du sol viendront également compléter le ponçage : la cristallisation rendra le marbre moins sensible aux tâches, un traitement antiglisse le rendra plus sûr en limitant les risques de chutes.

Pourquoi faut-il poncer son sol en marbre ?

Deux cas de figure peuvent se présenter. Au début de sa vie, lorsqu’un sol en marbre vient d’être posé, il est souvent nécessaire d’enlever les différences de niveau entre les plaques. En entretien, lorsqu’un sol en marbre est ancien ou endommagé, il est nécessaire de le poncer, pour lui donner une seconde vie. Car le temps va inévitablement ternir l’éclat d’un sol en marbre. Des tâches vont apparaître, des griffures se faire jour sur sa surface.

Cette matière naturelle et robuste ne demande qu’à vous accompagner pour très longtemps, mais encore faut-il en prendre soin. Il vous faudra donc, régulièrement, faire procéder à un traitement de fond sur votre sol en marbre. On estime qu’un ponçage est nécessaire tous les cinq- dix ans, sivant le soin donné.
Vous ne le regretterez pas. Après un ponçage, votre sol sera propre, exempt de tâches, sans fissures apparentes, lisse et net. Ce n’est pas seulement un aspect esthétique impeccable qui est recherché : un ponçage va prolonger la durée de vie du marbre. Grâce à lui et aux traitements attenants (cristallisation, lustrage), votre sol en marbre sera bien plus résistant aux agressions extérieures.

Faire appel à un professionnel du ponçage de marbre

Le nettoyage régulier d’un sol en marbre est très facile, et ne nécessite aucunement la venue d’un professionnel. En revanche la cristallisation, le ponçage et le lustrage réclament un équipement et des connaissances spécifiques. Il vous faut donc l’intervention d’un professionnel.
Le lustrage n’est pas capable d’enlever les rayures. C’est le plus souvent le travail d’une mono brosse professionnelle, qui va redonner un brillant impeccable au sol, mais ne supprimera pas les rayures et ne réparera pas les fissures. La cristallisation travaille plus en profondeur, mais n’est capable d’enlever que les rayures superficielles.

Pour obtenir à la fois un rendu impeccable et une bonne solidité du sol en marbre, dans le cadre d’une rénovation complète, c’est un ponçage qui doit être effectué. Le ponçage éliminera les rayures les plus profondes et les taches particulièrement tenaces. Seul un artisan qualifié dispose du bon matériel (ponceuse de grand diamètre, lourde, de type ponceuse à béton, ou surfaceuse), du savoir-faire, et des produits adéquats. Seul un artisan qualifié vous garantira un ponçage efficace et sans souci. Il vous restituera dans les règles de l’art un sol en marbre solide et de bel aspect, ce sol dont l’éclat ou le veinage particulier faisait votre fierté.

Car un ponçage de dalles en marbre ne s’improvise pas, et il faut procéder pour le moins, à quatre passages d’une machine rotative équipée de grains diamantés. Elle utilisera d’abord des disques à gros grains, aussi appelé “grain d’attaque”, puis des disques à grains moyens, puis finalement des disques à grains fins.

poncer marbre nice

Parfois, un plus grand nombre de passages de la machine professionnelle sont nécessaires, pour obtenir un bon résultat. Chaque étape permet de poncer les fines rayures superficielles créées par l’étape précédente, de plus en plus légères jusqu’à ce qu’elles ne soient plus visibles à l’œil nu. Pour les endroits difficiles à atteindre, tels que les coins, les marches d’escalier, une bordureuse spéciale est utilisée. Le même nombre de passages et la même méthode progressive de ponçage sont nécessaires.

Le prix du ponçage dépendra du niveau d’usure du marbre, de son état, et de la surface à traiter. Il va de 15 euros le mètre carré pour une rénovation légère à plus de 40 euros le mètre carré pour un marbre posé neuf ou très abimé. Dans tous les cas, si on prend en compte le temps nécessaire au ponçage, le matériel à louer et surtout les produits à acheter, ainsi que la perspective du rendu final, il est bien plus avantageux de faire appel à un ponceur de marbre professionnel.

L’éclat du marbre s’altère avec le temps, c’est inévitable. Mais en faisant appel à un bon professionnel, vous êtes sûr de retrouver rapidement un marbre impeccable, pour votre plus grand plaisir, et pour de nombreuses années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *